Schèmas tactiques

Tout sur les tactiques du football

442 v 351.  soccer formation tactics on a blackboa

Schéma tactique au foot

La victoire ou la défaite ne dépendent pas que des 11 joueurs présent sur le terrain, elle dépend aussi de la tactique football mise en place ! Tactique qui, bien souvent, fait partie du rituel d’avant match.

Le football étant un sport collectif, les questions d’intelligence collective sont primordiales. L’issue d’un match est aussi liée à l’aspect tactique du jeu mis en place par l’entraîneur. Il est donc important que chaque joueur assimile son positionnement et son rôle précis dans le schéma tactique de jeux choisi.

Le résultat d’une rencontre dépendra donc de la capacité des onze joueurs à pratiquer un football homogène en adéquation avec les choix tactiques de l’entraineur. On parle alors de lucidité, d’intelligence de jeux.

Les différents schémas tactiques au football

La tactique du 4-4-2

Le 4-4-2 (4 défenseurs, 4 milieux de terrain et 2 attaquants) est l’un des schémas tactiques les plus utilisés aujourd’hui dans le football. On peut considérer que c’est un schéma de jeu qui est déployé pour dominer l’adversaire. Les défenseurs jouent généralement alignés, usant beaucoup du hors-jeu. Dans ce schéma, il existe ensuite deux dispositifs tactiques :

  • Le 4-4-2 avec milieu de terrain en diamant : Il y a deux milieux défensifs centraux postés devant la défense, et deux milieux de terrain latéraux plus offensifs assimilés à des ailiers, dont la mission est d’alimenter les 2 attaquants.
  • Le 4-4-2 avec milieu de terrain en losange (4-1-2-1-2) :  On retrouve les 4 défenseurs, un milieu défensif posté juste devant la défense, deux milieux de terrain sur les ailes, et un milieu offensif situé juste derrière les deux attaquants.

La tactique du 4-3-3

Le 4-3-3 (4 défenseurs, 3 milieux de terrain et 3 attaquants) est un schéma tactique qui favorise l’attaque. Ce schéma n’est pas très utilisé en France, car les entraîneurs optent pour une bonne défense avec un milieu de terrain solide composé de 4, voir 5  joueurs. Cependant ce schéma s’emploie souvent en cours de match lorsqu’une équipe est menée au score (en faisant entrer un attaquant supplémentaire).

Généralement, les latéraux ont une vocation offensive et doivent utiliser le couloir pour apporter leur soutien. Les milieux de terrain sont plus défensifs (deux récupérateurs et un relayeur ou vise et versa) et effectuent plus de travail au niveau de la récupération que dans le 4-4-2 classique. Trois attaquants, dont un 9 et deux ailiers qui peuvent permutés. C’est le système de jeu mis en avant par le FC Barcelone.

La tactique du 3-5-2

Le 3-5-2(3 défenseurs, 5 milieux et 2 attaquants) est un schéma qui a pour objectif de “gagner” la bataille des milieux en créant le surnombre. Ce schéma est censé produire plus de jeu grâce aux milieux offensifs.

Il existe plusieurs variante de 3-5-2 qui peuvent être employées suivant le contexte du match et l’évolution du score :

  • 4 milieux alignés + 1 milieu offensif
  • 2 milieux défensifs et 3 milieux offensifs en soutien des attaquants
  • 3 milieux récupérateur et 2 meneurs positionné en escalier

Le 5-3-2

Le 5-3-2 (5 défenseurs, 3 milieux et 2 attaquants) est un système défensif dans lequel un des défenseurs prend le rôle de libéro, c’est à dire qu’il décroche de l’alignement constitué par les 4 autres défenseurs. Les deux défenseurs latéraux jouent un peu plus haut afin de renforcer le milieu de terrain, et d’apporter un soutien offensif aux milieux/attaquants. Cette tactique est mise en place lorsque l’équipe se sent inférieur à l’adversaire (coupe de France) et qu’elle choisi de se replier plutôt que d’attaquer.

Le 4-5-1

Le 4-5-1 (4 défenseurs, 5 milieux et 1 attaquants) est un système de jeu très défensif qui vise à étouffer son adversaire au milieu de terrain. Il n’y a qu’un seul attaquant en pointe qui se doit de jouer en pivot/remises dos au but. Ce système est très souvent utilisé par les équipes jouant en contre. Ce fut la tactique principalement utilisée par Raymond Domenech lors de la coupe du monde 2006.

Actualités

Voir tous les articles